Urbinu in Festa - Troisième édition


Cette troisième édition d’Urbinu in Festa, déjà bien connue du public, a débuté vendredi 2 février avec les scolaires de la région.
En effet, environ 140 élèves de l’école de Ghisonaccia, Prunelli et Aghjone sont venus visiter l’étang et en apprendre un peu plus sur les secrets qu’il recèle.

Ils ont participé aux nombreux ateliers qui étaient sur place, à savoir ; les oiseaux de Corse, la découverte des amphibiens, la végétation des zones humides, l’observation des oiseaux marins, les petits peintres d’Urbinu, le biomimétisme ou les laro-limicoles, le fonctionnement et la surveillance des écosystèmes côtiers et l’exposition des systèmes lagunaires ZOOMAT.
L’objectif de ces journées est de sensibiliser à la préservation d’une zone humide. 

Le lendemain, le site accueillait le tout public.
Plusieurs professionnels de l’environnement étaient présents aux côtés de nombreux élus pour célébrer la journée mondiale des zones humides.
Francis Giudici a donc accueilli ; la directrice nationale du conservatoire du littoral Madame Odile Gauthier, le directeur régional Michel Muracciole, le sous-préfet Sébastien Cechi, le président de la communauté de communes Fium’Orbu Castellu Louis Cesari, le président de l’office de l’environnement Monsieur François Sargentini, Jean-Valère Geronimi du CPIE U Marinu,  le président de l’office d’équipement hydraulique Xavier Luciani, et de nombreux élus et maires de la microrégion.
 

Au programme : visite guidée, récit sur la vie de l’étang « La vie de l’étang racontée en plein air » et présentation des différents ateliers.
Des nouvelles installations et différents projets ont également été présentés.

Ces journées sont organisées comme chaque année par le CPIE Bastia U Marinu en collaboration avec le Conservatoire du littoral, l'Office du Tourisme de la Corse, la Municipalité de Ghisonaccia, la Collectivité de Corse, la Communauté de Communes Fium'Orbu Castellu et la Ferme d'Urbino.



Qu’est-ce qu’une Zone Humide ?

Selon l’article L211-1 du Code de l’environnement : « La prévention des inondations et la préservation des écosystèmes aquatiques, des sites et des zones humides ; on entend par zone humide les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année. »